Actus

Date : 19/09/2016

Retour sur les Rencontres nationales - Projets artistiques et culturels en milieu rural

Les "Rencontres ruralité" accueillies par l’association Oc’Live - le Club à Rodez, du 12 au 14 septembre viennent de s’achever. Nous étions près de 75 à y participer et sommes repartis de l’Aveyron, enrichis de nouvelles rencontres, d’échanges, d’expériences et de notions qui chemineront encore longtemps dans nos réflexions, nos pratiques, nos projets !

Acteurs culturels et de l’économie sociale et solidaire, majoritairement associatifs, collectivités territoriales, services de l’Etat, réseaux d’acteurs, artistes, géographes, fédérations et réseaux nationaux, chercheurs et universitaires... Nous avons été nombreux à partager pendant ces trois jours nos réalités, échanger nos points de vue, nos analyses, imaginer des perspectives collectives, des projets à construire. Ces rencontres, s’inscrivent dans un cheminement collectif régulier et au long cours. Ainsi deux fois par an, sur différents territoires à dominante rurale, nous explorons des thématiques et problématiques qui interrogent les enjeux de la(les) ruralité(s), la place et la fonction des acteurs culturels ou plus largement des initiatives citoyennes dans l’évolution de ces territoires, ainsi que les processus de concertation ou de co-construction avec différents partenaires. Lors de cette dernière rencontre au Club à Rodez, nous avons échangé autour de la notion d’attractivité des territoires, de la fonction "ressource" des projets culturels et artistiques, des complémentarités et interactions entre urbain et rural, des spécificités des projets artistiques et culturels sur les territoires ruraux autour de la problématique des petites ou moyennes villes en environnement rural.

L’importance et le rôle des espaces d’échanges, de coopération, de concertation ont été fortement réaffirmés. Sur ce sujet, il nous a semblé essentiel de proposer une mise en perspective autour des Droits Culturels, reconnus par la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la république. Enfin, nous avons interrogé les orientations stratégiques impulsées par les plans de développement déployés sur le territoire, notamment dans le cadre de la convention interrégionale du Massif Centrale et du Programme opérationnel européen interrégional du massif central mis en place par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Et tout cela, sans délaisser la découverte de la gastronomie locale et de l’aligot aveyronnais !

Un grand merci à l’association OC’Live - Le Club pour son accueil, un grand merci à l’ensemble des participants et personnes ressources qui ont activement contribué à ces Rencontres. Nous nous retrouvons début 2017 pour les prochaines Rencontres Ruralité ! D’ici là, n’hésitez pas à consulter l’espace ressource www.ruralite.fedelima.org sur lequel vous trouverez bientôt les comptes-rendus de ces rencontres mais aussi différentes ressources sur la ruralité !

Et pour ceux qui le souhaitent, n’hésitez pas à demander à être inscrit à la liste de discussion du groupe de travail « ruralité » qui permet d’échanger sur le sujet. Pour cela, contactez Benjamin Fraigneau (02 40 48 08 85).


Date : 14/09/2016

"La coopération entre projets de musiques actuelles" - L’étude est en ligne !

La FEDELIMA a le plaisir de vous annoncer la publication de l’étude « La coopération entre projets de musiques actuelles - Enjeux, freins et facteurs facilitants » réalisée dans le cadre d’un appel à projets d’étude d’intérêt national sur les nouvelles modalités de coopérations associatives locales.

Le secteur des musiques actuelles est depuis longtemps – pour sa partie associative et non lucrative – très en pointe dans la recherche de nouvelles formes de travail en commun, de méthodes innovantes de concertation, de co-construction. Ceci peut s’expliquer notamment par une histoire construite dans l’éducation populaire et la « contreculture » mais aussi par la difficulté des porteurs de projets à faire reconnaître ces réalités aux collectivités publiques d’un côté, et à dépasser l’imaginaire nourri par les médias et l’industrie de l’autre. Ces acteurs, qui pour nombre d’entre eux sont structurés de façon associative autour de projet de lieux se sont regroupés de façon informelle, puis formelle, au travers notamment de fédérations et de réseaux, pour développer des actions et des méthodes sans cesse renouvelées, basées sur un socle de valeurs humaines les plaçant dans des perspectives d’intérêt général, au plus près des besoins des populations et des territoires.

Aujourd’hui, alors que le secteur des musiques actuelles est professionnellement très structuré, que le dialogue avec l’État et les collectivités territoriales est établi, que l’inscription des projets de lieux notamment dans l’intérêt général est entendu, de nouvelles problématiques se font jour. Les mutations profondes de nos sociétés sur les plans technologique, social, économique et politique bouleversent les rapports humains et ont accru les tensions sur des logiques de concurrence généralisée, de compétitivité et d’attractivité des territoires. Pour les lieux de musiques actuelles, cela oblige à de profonds questionnements, et à la nécessité de trouver des réponses de solidarité et de complémentarité sur un même territoire. L’équation pouvant aller jusqu’à « coopérer ou disparaître »… mais la plupart du temps, avant d’en arriver là, d’eux-mêmes, les acteurs construisent des modalités de coopération, pour aller vers des projets partagés à des expériences qui sont tout à la fois génératrices d’emplois, d’idées, de liens avec la population et avec les autres acteurs et partenaires du territoire.

Via notamment, les valeurs portées par la FEDELIMA et les missions d’observation et d’accompagnement qu’elle met en œuvre, nous observons et aidons à la mise en place de ces démarches. Ainsi une somme d’expériences identifiées et d’échanges collectifs amorcés sur le sujet de la coopération entre acteurs constituent les bases de l’engagement des travaux que nous menons sur ce champ. Aussi, cette étude constitue la première étape d’une analyse qui s’envisage pour notre fédération de manière pérenne. Il s’agit, en effet, tout d’abord, d’affiner le recensement des modes, processus, projet de coopération entre acteurs sur les territoires.
À partir de ces éléments nous pourrons construire une typologie des modes de coopération qui pourrait nous permettre ensuite de mieux concevoir, partager et accompagner ces dynamiques de coopération avec nos adhérents mais également avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les collectivités territoriales, les partenaires professionnels et publics.

Nous concevons cette étude, tel un « work in progress », première étape d’un travail permanent de la FEDELIMA dans le champ de la coopération. Elle sera partagée et confrontée avec nos adhérents et partenaires. Elle invite également à d’autres approfondissements.

Vous pouvez dès à présent télécharger librement et gratuitement cette publication au format PDF via ce lien : Cliquez ici !

Date : 09/09/2016

Les Rencontres direction auront lieu les 14 et 15 novembre 2016 !

Accueillies par La CLEF à Saint-Germain-en-Laye

Ces rencontres ouvertes aux directions générales des structures de musiques actuelles membres du RIF ou de la FEDELIMA, auront lieu les 14 et 15 novembre à La CLEF, à Saint-Germain-en-Laye.

Au programme, quatre grandes sujets seront développés au cours de ces deux jours :

  • Posture et perception du rôle et des fonctions d’une direction générale
  • Légitimité de la fonction de direction et reconnaissance du travail mené par un/e directeur/trice
  • Les processus de prises de décision
  • Adapter sa communication et son comportement aux personnalités de chaque membre de l’équipe et améliorer la communication et la compréhension des enjeux, mission, tâches à effectuer
Téléchargez le programme et informations pratiques

Date : 09/09/2016

Egalité Homme-Femme dans les musiques actuelles

Depuis plusieurs années, Opale/CRDLA Culture mène un travail de sensibilisation et de veille sur la thématique de l’égalité femmes/hommes dans le secteur culturel associatif. Cet été l’association a publié un focus sur l’égalité HF dans les musiques actuelles.

Ce focus réunit des articles de presse, les travaux des Collectifs HF régionaux (cf. l’état des lieux de l’égalité H/F dans le secteur culturel de la Région Languedoc Roussillon, Aurélien Djakouane, juin 2015) mais aussi des outils pour plus d’égalité dans les associations (cf. Prendre en compte l’égalité entre les femmes et les hommes dans le fonctionnement de son association Animafac). Il recense également des travaux de recherche (cf.les derniers travaux de Marie Buscatto), des données statistiques, ou encore des actes de colloques et de rencontres sous la thématique de l’égalité HF.

La FEDELIMA participe également à ce travail de sensibilisation, au sein d’un groupe de travail initié par HF Ile-de-France (Égalité Femme Homme dans l’art et la culture), le RIF (Confédération des réseaux départementaux de lieux de musiques actuelles/amplifiées en Île-de-France) et Opale/CRDLA Culture, auquel contribuent d’autres réseaux d’acteurs. Lors des dernières Rencontres de la FEDELIMA, un atelier a été organisé sur la parité homme-femme dans les musiques actuelles où ont été présentées quelques données chiffrées tirées de ce travail. L’enregistrement audio et le compte rendu écrit de cet atelier seront publiés très prochainement.

En attendant, retrouvez plus d’informations sur la page ressource dédiée à ce sujet sur le site d’OPALE !


Date : 01/09/2016

Rencontres nationales - Projets artistiques et culturels en milieu rural

Du 12 au 14 septembre au Club à Rodez

L’association Oc’live qui anime le CLUB à Rodez accueille les prochaines rencontres nationales "Projets artistiques et culturels en milieu rural" du 12 au 14 septembre 2016.

Axées sur la thématique des acteurs culturels ancrés dans des petites ou moyennes villes en environnement rural, ces rencontres seront l’occasion de tenter répondre à la question suivante :

Quelles contributions des acteurs culturels pour un dialogue renouvelé entre zones rurales et centres urbains ?

Initiées sous cette forme largement ouverte à différents partenaires et acteurs culturels depuis 2015, ces rencontres ont confirmé les enjeux de décloisonnement et les solidarités à construire pour l’avenir des territoires. Les projets artistiques et culturels sur les espaces ruraux accompagnent leurs mutations en y insufflant les valeurs d’éducation populaire, dans des démarches concertées et co-construites entre acteurs, élus et citoyens. Ces rencontres, sont l’occasion de moments privilégiés d’échange et de réflexion entre des projets culturels venus de toute la France qui animent des territoires à dominante rurale, des réseaux professionnels, des chercheurs, des élus, des techniciens et une diversité d’acteurs locaux (associations culturelles, centres sociaux, collectifs, établissements scolaires, élus...), des rencontres pour partager et construire ensemble d’autres mondes possibles et les projets culturels des territoires de demain.

Plus d’informations et de ressources sur le site : www.ruralite.fedelima.org
Télécharger le programme - S’inscrire aux Rencontres