Ressources

Une méthode proposée par La Fédurok en 2005

La méthode de l’Observation Participative et Partagée (OPP)

Éthique d’une démarche démocratique d’observation et d’analyse

« L’Observation Participative et Partagée » (OPP) est un processus qui établit un mode relationnel participatif inhabituel, qui suppose que la règle du jeu soit explicite et connue de tous les participants (observateurs, observés et partenaires) en amont de sa mise en œuvre. Cette méthode induit un équilibre des intérêts des participants à l’observation en donnant une priorité à celui qui génère l’information dans son usage. Il ne s’agit pas là d’une méthode figée car elle saura évoluer dans le temps, mais bien d’une base de travail essayant de prendre en compte au mieux les intérêts respectifs des participants et contributeurs de ce projet, et ce, en toute transparence. Cet exposé méthodologique de « l’Observation Participative et Partagée » se veut évolutif et donc soumis aux amendements de ceux qui s’y engagent.

L’OPP est une méthode d’observation impliquant les observés tout au long du travail d’enquête, ils sont de véritables contributeurs participant à :

  • l’élaboration du questionnaire
  • la collecte des données
  • la production d’analyses menées collectivement

Une fois les données mises en forme par l’opérateur (statistiques, graphiques, ratios, etc.) les contributeurs sont invités à faire part de leurs interrogations, analyses et intérêts, participant ainsi à la production de la connaissance

  • équilibre des intérêts des participants à l’observation
  • priorité à ceux qui génèrent l’information

L’OPP est propice à la concertation. Elle favorise le travail collectif de diagnostic à partir des données partagées avec les participants. Elle a un caractère dynamique, et est un objet :

  • d’échange, de débat
  • de connaissance mutuelle
  • travail de coopération entre acteurs
  • mais aussi entre professionnels et collectivités
  • possibilité de générer ses propres rapports statistiques

Les données recueillies sont :

  • anonymes
  • propriété des contributeurs qui les ont produites
  • consultables et supprimables à tout moment
  • rendus statistiques anonymes
  • présentation nominative (avec accord des contributeurs)

L’opérateur qui réalise les recueils/analyses est garant des principes :

  • déontologiques (anonymat, transparence et confidentialité)
  • méthodologiques (transmission, accompagnement des démarches)
  • un document contractuel liant contributeurs et opérateur fixe le cadre d’usage des données

Le document ci-dessous a pour objectif d’exposer, de manière la plus précise possible, les règles méthodologiques et principes fondamentaux, tant éthiques que déontologique, sur lesquels repose le travail « d’Observation Participative et Partagée » initié par La Fédurok en 2005.

- 1 - Les enjeux de l’observation participative et partagée

- 2 - Principes et éthique de l’observation participative et partagée

- 3 - L’origine de l’observation participative et partagée : « le tour de France »

- 4 - La méthode

- 5 - Les outils techniques

- 6 - L’analyse, la production collective et les restitutions


Documents à télécharger

PDF - 904 ko (PDF – 904 ko)

Ce document a pour objectif d’exposer, de manière la plus précise possible, les règles méthodologiques et principes fondamentaux sur lesquels repose le travail « d’Observation Participative et Partagée » initié par La Fédurok.