Actus

Date : 11/07/2017

RAFFUT ! 2017 - Communiqué de sortie

Rendez-vous l’été prochain !

Merci à tous les participants de RAFFUT 2017 ! Cette seconde édition, organisée par la FEDELIMA et le TETRIS au Havre les 4, 5 et 6 juillet 2017, a rassemblé plus de 400 personnes !

Acteurs des musiques actuelles, de la culture et de l’économie sociale et solidaire, professionnels et bénévoles, chercheurs, artistes, musiciens, représentants de collectivités, de l’État, organisations professionnelles régionales et nationales, ont échangé sur leurs pratiques et leurs projets et ont débattu des enjeux à venir.

RAFFUT ! est un événement co-construit par l’ensemble des adhérents de la FEDELIMA qui inscrit son action, depuis l’origine, dans une perspective de démocratie et d’émancipation. La fédération hérite des conquêtes telles que le temps de loisirs et contribue à un nouveau partage du sensible, au sens d’une nouvelle distribution des fonctions au sein de notre société et de l’invention de modèles de gouvernance, de coopération et de création. Mais ce processus n’est pas irréversible. Il est même menacé par des déterminations comme l’industrialisation du spectacle et une certaine gentrification liée à l’accroissement des inégalités.

Dans ce contexte, les adhérents de la FEDELIMA, se questionnent et s’interrogent. Si la question des droits culturels, du label SMAC (Scène de Musiques Actuelles) restent au cœur des débats, notre fédération est en réflexion sur de nombreux sujets. Cette édition de RAFFUT ! a été l’occasion de poser et d’ouvrir collectivement le débat sur la problématique de la diversité au sens large (égalité hommes/femmes, couleur de peau, classe sociale…). Il a été exprimé également l’importance des pratiques en amateur, dans ce contexte où la pratique de tous et toutes participe à la fois d’une vie ensemble rendue possible, et du renouvellement si important de la création, quand la concentration pourrait tendre à la raréfier.

Il nous appartient collectivement d’investir le sujet des droits culturels et de prolonger la perspective démocratique en donnant une visibilité et une représentativité à l’ensemble des composantes de la population, en luttant contre toutes les tentatives de repli sur soi quelles qu’elles soient. Dans une actualité où prédomine le pragmatisme, où le modèle concurrentiel nous est présenté comme la seule voie à suivre, et alors que la réponse apportée au terrorisme amenuise les libertés des personnes, nous réaffirmons vivement notre volonté de contribuer à une société plus équitable, plus solidaire, et plus respectueuse de chacun.

C’est pour cela que nous poursuivons nos travaux avec conviction, en mettant au cœur de nos préoccupations le principe de coopération. Les différents textes de lois adoptés ces dernières années (la loi ESS, la loi NOTRe, la Loi LCAP), renforcent les engagements de notre pays en matière de droits culturels des personnes. À nous, avec nos partenaires publics et professionnels, d’animer et de développer les espaces et les outils de co-construction indispensables pour les faire vivre. Leur prise en compte dans l’ensemble des politiques publiques, de l’élaboration à l’évaluation, est une garantie pour que la diversité culturelle ne soit pas réduite à une offre marchande détenue dans quelques mains.

À nous de relier les idées et de créer les conditions de la confrontation des identités et des visions du monde. À nous de poursuivre le raffut !


Date : 24/05/2017

RAFFUT ! - Les rencontres de la FEDELIMA (du 4 au 6 juillet 2017)

Ouverture des inscriptions !

La FEDELIMA a le plaisir de vous inviter à la seconde édition de RAFFUT !, qui se déroulera du 4 au 6 juillet 2017 au Havre. Après une première édition accueillie par Ampli à Pau l’été dernier, c’est l’équipe du Tetris qui nous fait le plaisir de co-organiser les Rencontres de la FEDELIMA cette année !

RAFFUT ! - LES RENCONTRES DE LA FEDELIMA

Depuis juillet 2010, la FEDELIMA organise chaque année des journées professionnelles à destination de ses adhérents. Elles sont également ouvertes à l’ensemble des acteurs du secteur des musiques actuelles, de l’économie sociale et solidaire, de la recherche et aux partenaires et collectivités publiques.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Les rencontres de la FEDELIMA sont constituées d’un joyeux mélange entre temps d’ateliers, groupes de travail, plénières, restitutions de travaux, débats et échanges… RAFFUT ! se veut être l’écho d’une multiplicité et d’une diversité de thématiques (actions culturelles, pratiques en amateur, transmission de projet, accompagnement, développement durable, emploi, parité hommes-femmes, coopération, co-construction, militance dans les lieux de musiques actuelles...).

COMMENT PARTICIPER ?

La deuxième édition de RAFFUT ! aura lieu au Havre, et plus précisément au Fort de Tourneville. Ces fortifications, situées en ville haute, hébergent de nombreuses associations havraises dont le Tetris (Association Papa’s Production) qui organise l’événement avec la FEDELIMA. D’autres structures telles que le Sonic (studios de répétition du CEM, école de musiques actuelles du Havre dotée d’une scène pédagogique), PiedNu (Diffusion et création de musiques nouvelles et improvisées), Akté (Compagnie et école de théâtre) et La Halle (lieu construit pérenne dans le cadre des 500 ans du Havre) nous accueilleront durant ces trois jours.

Les premiers ateliers de RAFFUT ! se tiendront mardi 4 juillet (14h00) au Tetris, puis nous nous déplacerons au Carré des Docks le soir même pour le discours d’ouverture. La journée entière du mercredi 5 juillet ainsi que la matinée du jeudi 6 juillet se dérouleront au Fort de Tourneville, tandis que nous vous proposerons de clôturer ces trois jours par une conférence ouverte au grand public qui aura lieu l’après-midi du jeudi 6 juillet au Volcan, la Scène Nationale du Havre.

Les inscriptions à RAFFUT ! sont libres, gratuites et ouvertes à tous. Seuls les repas sont facturés (17.60€ TTC le repas / Cocktail dinatoire du mardi soir offert).


Date : 14/04/2017

Live DMA est officiellement soutenu par Europe Créative !

La FEDELIMA est fière de vous annoncer que le Live DMA, réseau européen des salles de concert et festivals, est officiellement soutenu par le programme Europe Creative ! Son projet "Live Style Europe" a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets destiné aux réseaux européens et va démarrer dès juin 2017, et ce jusqu’à juin 2021 !

Live DMA est un "réseau de réseaux", qui fédère des associations de salles de concert et festivals soutenant les artistes émergents et la diversité culturelle au sein du secteur européen des musiques populaires. Live DMA est composé de 17 membres (dont la FEDELIMA) localisés dans 13 pays européens, et représente actuellement plus de 2500 salles de concert et festivals.

La croissance rapide du réseau lors de ces dernières années est le signe d’une volonté d’une plus grande solidarité et d’un souhait commun de multiplier les collaborations entre pays européens. Les salles de concert et les festivals du Live DMA sont les principaux espaces où se développent aujourd’hui les talents européens. Ils connaissent cependant une situation économique fragile, entravant la capacité des équipes à mettre en avant le travail culturel et social qu’elles opèrent avec les personnes dans leurs lieux et sur leurs territoires.

Ainsi, Live DMA a défini un programme pour développer son projet "Live Style Europe". Le but de ce projet est de donner les moyens à ses membres de réagir et s’adapter aux évolutions du secteur live. Ceci, en renforçant leurs compétences et savoir-faire afin d’influer le secteur de la musique en Europe vers une plus grande responsabilité sociale et équité régionale. C’est pourquoi le programme de "Live Style Europe" a pour activités suivantes :

  • Un travail sur les données des salles européennes et la publication d’études
  • La mise en place de groupes de travail thématiques
  • Le développement et la structuration professionnels de l’écosystème des musiques populaires, particulièrement en Europe de l’Est et Europe Centrale
  • Développer la relation avec les personnes sur les territoires
  • Le développement de partenariats avec les institutions publiques
  • Organiser une campagne européenne de promotion des salles de concert indépendantes, ainsi qu’une journée européenne des salles de concert, dite "Open Club Door Day"

Pour plus d’informations, contactez Audrey Guerre, coordinatrice du Live DMA : audrey.guerre live-dma.eu


Date : 04/04/2017

Colloque national sur la santé du musicien dans les musiques actuelles

Le 24 mai au Moloco (Audincourt)

Le Moloco, Médecine des Arts et la FEDELIMA organisent le 24 mai prochain à Audincourt (au Moloco), le premier colloque national sur la santé du musicien dans le domaine des musiques actuelles.

L’idée de ce colloque fait suite à une étude actuellement en cours à l’initiative d’Eric Dufour (kinésithérapeute diplômé en Médecine des Arts basé à Montbéliard et intervenant auprès du FAIR, du Studio des Variétés et de l’opération Iceberg). Cette étude, dont les résultats seront dévoilés le 24 mai prochain au Moloco, vise à avoir une photographie de la réalité de la pratique des musiciens en matière de préparation physique et mentale dans notre secteur. Menée en partenariat avec Médecine des Arts, le Moloco, l’opération Iceberg, la Poudrière de Belfort, l’ELLIAD (laboratoire de recherche de l’Université de Bourgogne Franche-Comté) et le concours de l’IUT de Belfort-Montbéliard et d’Agi-Son, elle s’appuie sur un questionnaire disponible en ligne disponible en français et en anglais.

Inscription possible jusqu’au jeudi 18 mai !


Date : 28/03/2017

Rencontres ruralité : les 17 et 18 mai prochains !

Co-organisé avec Art’Cade

Avant de vous donner prochainement de plus amples détails sur les contenus et le déroulé des prochaines rencontres "Projets artistiques et culturels en milieu rural", nous vous informons d’ores et déjà des dates à réserver dans vos agendas : les mercredi 17 et jeudi 18 mai 2017 sur le territoire du Couserans (à Saint-Lizier, en Ariège), en co-construction et partenariat avec ART’CADE.

À l’instar du Couserans, la recomposition territoriale et l’évolution des compétences assumées et des rapports entre acteurs culturels et partenaires publics nous permettront, entre autres, de nous interroger collectivement sur les projets de territoire, leurs dimensions culturelles et leurs processus de gouvernance (quels espaces et dynamiques d’implication possibles de la société civile, des acteurs culturels et d’autres champs...) et ce, en écho et résonance aux droits culturels comme enjeu du faire société.

Durant ces deux jours, nous alternerons entre moments d’échanges en plénière et des moments d’ateliers thématiques, toujours plus largement ouverts au croisement des acteurs et des enjeux (lecture publique et patrimoine, économie...)