Actus

Événement

Date : 04/03/2022

Table ronde : les politiques culturelles aux couleurs de la diversité ?

Diversité, mixité, altérité... autant de notions qui continuent de questionner les politiques publiques en faveur de la culture et le sens des projets des acteur·trice·s du champ artistique et culturel. Loin des discours et postures idéologiques, ces notions demeurent centrales pour rester en phase avec les réalités d’une société multiculturelle en mouvement.
Comment les politiques publiques s’emparent-elles aujourd’hui de ces questions et traduisent les nombreuses initiatives de concertation et co-construction en dispositifs opérants ouverts sur les droits culturels, et la promotion des identités multiples ? Comment les acteur·rice·s culturel·le·s se nourrissent et nourrissent les diversités ? Se retrouvent-ils·elles en capacité de se saisir des outils de politiques publiques, voire d’en inspirer ? Comment se mobilisent-ils·elles autour d’expériences de terrain, de moments pour faire et penser, de coopérations du local à international ?

Zone Franche, la FAMDT et la FEDELIMA vous invitent à cette rencontre organisée le 22 février prochain au Centre National des Arts et Métiers (CNAM) à Paris, en coopération avec Villes des Musiques du Monde. Ce débat mené en collaboration avec Les éditions de l’Attribut s’inscrit dans le cadre du cycle "diversité" initié par la FAMDT et Zone Franche depuis le festival Les SUDS à Arles au cours de l’été 2021.


Date : 09/12/2021

MAJ 10/12/21

Report des rencontres techniques de la FEDELIMA !

Initialement prévues le 11/12 janvier 2022 au VIP à Saint-Nazaire

Au regard du contexte sanitaire et des contraintes organisationnelles qui s’imposent à nous, les rencontres techniques prévues les 11/12 janvier 2022 sont malheureusement repoussées. De nouvelles dates vous seront communiquées prochainement.

Les rencontres techniques proposées par la FEDELIMA sont des temps forts qui capitalisent et nourrissent des problématiques soulevées par les adhérents tout au long de l’année, que ce soit via des groupes de travail spécifiques ou des listes de discussions qui favorisent les partages de réflexions et de ressources au quotidien.

Ces rencontres permettent d’approfondir et de problématiser des thématiques autour des métiers techniques dans les lieux de musiques actuelles avec d’autres regards et analyses. Elles sont ouvertes aux adhérents, mais aussi à l’ensemble des partenaires impliqués sur les sujets traités (acteurs locaux, réseaux d’acteurs, organisations professionnelles, partenaires publics, etc.).

Comme chaque année, une diversité d’ateliers et de tables rondes vous seront proposés : comment aller vers plus de diversité des personnes accueillies dans les studios de répétition ? Investissement vs location : comment faire évoluer son parc lors d’un agrandissement de lieu, une ouverture, une réhabilitation, un renouvellement ? Livestream : la vidéo fait-elle partie de l’avenir des lieux de musiques actuelles ? Quels outils pour aller vers plus de mixité dans les milieux techniques ? Nous tenterons d’aborder toutes ces questions (et bien d’autres !) durant ces deux jours. Un point d’actualité sur les chantiers menés par AGI-SON sera également proposé lors de ces rencontres !


Date : 10/11/2021

Rendez-vous à l’Assemblée générale de la FEDELIMA

Jeudi 2 décembre 2021 à l’Antipode à Rennes

L’Antipode nous fait le plaisir d’accueillir la prochaine Assemblée générale de la FEDELIMA jeudi 2 décembre 2021 à Rennes (accueil dès 9h30).

L’Assemblée générale est un temps fort de la vie fédérale qui permet de nous retrouver chaque année, de partager le bilan des projets et chantiers menés et de débattre des orientations et des perspectives de la fédération. L’assemblée générale sera également l’occasion de (ré)élire de nouveaux membres du Bureau exécutif actuel.

ÉLECTION DU BUREAU EXÉCUTIF : APPEL À CANDIDATURES

La prochaine assemblée générale est élective. Nous procéderons donc à l’élection de nouveaux membres au sein du Bureau exécutif (BE) de la FEDELIMA composé aujourd’hui de 15 administrateurs·rice·s. 7 membres du BE arrivent au terme de leurs mandats de 2 ans. Parmi eux·elles, Fred Jiskra (Zuluberlus) est arrivé au maximum des trois mandats consécutifs possibles au sein du BE et ne pourra plus se représenter, conformément aux statuts de l’association (articles 8, 9, 10, 11, et 12 des statuts de la fédération). Laëtitia Perrot (La Nef) a quant à elle décider de ne pas se présenter pour le renouvellement de son mandat, mais continuera de suivre de près les groupes de travail auxquels elle participe. Nous en profitons pour les remercier chaleureusement pour leur engagement précieux ces dernières années.

Si vous souhaitez candidater au Bureau exécutif, n’hésitez pas à contacter Cécile Verschaeve ou à remplir le formulaire ci-dessous.


Date : 02/06/2021

Rendez-vous à RAFFUT !
Les rencontres de la FEDELIMA

Les 6/7/8 juillet au 6MIC à Aix-en-Provence

Le prochain RAFFUT ! se déroulera au 6MIC à Aix-en-Provence, du mardi 6 juillet (à partir de 11h00 avec accueil déjeuner) au jeudi 8 juillet 2021 (14h00) !

Ces rencontres ouvertes à toutes et à tous seront l’occasion de nous retrouver après de longs mois de séparation et une édition 2020 malheureusement annulée. RAFFUT ! vous permettra également de découvrir un des derniers équipements dédiés aux musiques actuelles sorti de terre et surtout de rencontrer les personnes qui l’animent !

Nous remercions très chaleureusement l’équipe du 6MIC qui a généreusement proposé d’accueillir cette 5ème édition de RAFFUT ! dans des conditions qui seront optimales !

Comme promis, nous vous transmettons ci-dessous les premières thématiques qui seront questionnées lors des rencontres, les informations pratiques, ainsi que le lien vous permettant de vous y inscrire.

Nous avons hâte de vous retrouver et de partager à nouveau ce temps central de la vie fédérale.


Date : 10/05/2021

Participez aux rencontres nationales Égalité+ : les musiques actuelles et électroniques, espaces de diversité ?

16/17 juin 2021 au Cabaret Aléatoire à Marseille

Une des singularités des projets des musiques actuelles est de faire écho aux problématiques de la société, d’être en résonance avec ses évolutions qu’elles soient technologiques, économiques, artistiques... Des enjeux de développement durable à ceux de l’expression des droits culturels, de l’égalité entre les genres aux luttes pour les droits fondamentaux, nombre de structures, d’équipes, d’artistes, de groupes, de collectifs de musiques actuelles se questionnent sur leurs interactions avec ces problématiques et cherchent à en être les témoins impliqués. En revanche, ces mêmes acteurs peinent à appréhender les problématiques de discriminations qu’ils pourraient eux-mêmes reproduire ou catalyser.

La question du sexisme et des inégalités de genre fait désormais son chemin comme première étape collective de prise en compte d’une partie des facteurs de discriminations dans les musiques actuelles. Mais qu’en est-il du racisme ? Des exclusions sociales ? Des discriminations en direction des personnes transgenres ?
Pour approcher ces problématiques, tenter d’y réfléchir collectivement, partager des pistes de réflexions et des initiatives, le Cabaret Aléatoire et la FEDELIMA (Fédération des lieux de musiques actuelles) proposent un premier temps de rencontres nationales. Ce moment d’échanges aura lieu les 16 et 17 juin 2021 à Marseille au Cabaret Aléatoire – la Friche Belle de Mai. Il sera l’occasion de confronter ces questionnements au prisme des cultures et des musiques électroniques.

Ces rencontres sont le fruit d’une réflexion collective partagée au sein d’un comité de pilotage réunissant She Said So, Act Right, L’Union des Cultures Festives LGBTQ+, Marsatac, le PAM, Technopol, le SMA (Syndicat des musiques actuelles), le Cabaret Aléatoire et la FEDELIMA. Elles s’articulent entre un temps de plénière en ouverture des deux journées de rencontres, suivies de quatre tables rondes thématiques qui questionnent les enjeux, les moyens et les initiatives dont l’objet est de lutter contre les formes de discriminations et les moyens d’émancipation via toute la diversité des parties prenantes des musiques actuelles (labels, artistes, diffuseurs, médias, festivals, tourneurs...) et plus spécifiquement dans les cultures électroniques.
La deuxième matinée sera consacrée à des temps de production collective et de mise en commun en termes de perspectives, de thématiques à partager, à approfondir, de pistes d’actions collectives…