Actus

Événement

Date : 18/09/2020

Rendez-vous aux prochaines rencontres nationales autour des projets artistiques et culturels en milieu rural

Les 27 et 28 octobre prochains au Sonambule

Rendez-vous aux prochaines rencontres nationales consacrées aux projets artistiques et culturels en milieu rural, les 27 et 28 octobre prochains au Sonambule à Gignac !

Ces rencontres nationales s’inscrivent dans une dynamique initiée depuis une dizaine d’années par la FEDELIMA (Fédération des lieux de musiques actuelles) autour de la thématique « culture, proximité et ruralité ». En 2015, l’organisation de ces rencontres s’est ouverte aux adhérents de l’Ufisc (Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles), de la FAMDT (Fédération des Acteurs et Actrices des musiques et danses traditionnelles), de Themaa (Association nationale des Théâtres de Marionnettes et Arts Associés), de la Fédération nationale des arts de la rue faisant ainsi écho aux synergies nécessaires à la vitalité culturelle des territoires ruraux.

Les précédentes éditions de ces rencontres ont été l’occasion d’explorer et de partager les spécificités des projets culturels en milieu rural, les nécessités et enjeux de la coopération sur les territoires ruraux mais aussi les contributions des acteurs culturels pour un dialogue renouvelé entre zones rurales et centres urbains…

Cette édition construite en partenariat avec la fédération Octopus (Fédération des musiques actuelles en Occitanie) et le Sonambule sera, entre autres, l’occasion d’évoquer les parcours de jeunes dans le secteur artistique et culturel en milieu rural, les problématiques liées à l’accompagnement de projets mixtes, les questions méthodologiques autour de la fabrique de projets de territoire, ainsi que les enjeux liés à la reprise des activités culturelles suite à la crise sanitaire que nous vivons.

Ces rencontres sont l’occasion de moments privilégiés d’échanges et de réflexions entre des acteurs culturels venus de toute la France (réseaux professionnels, chercheurs, élus, techniciens…) et une diversité d’acteurs locaux (associations culturelles, centres sociaux, collectifs, établissements scolaires...) qui animent des territoires à dominante rurale. Ce sont des rencontres pour partager et construire ensemble les projets culturels des territoires de demain !


Date : 15/07/2020

Rendez-vous aux rencontres fonction programmation de la FEDELIMA

Les 10/11 septembre 2020 à Roubaix

Pour une prescription discutée ?

Suite aux rencontres fonction programmation de 2019 à Laval, la FEDELIMA vous propose cette année un nouveau temps de réflexion centré sur le sens que nous donnons au travail de programmation. En effet, il est fréquent de décrire et de comparer différentes expériences menées par nos structures. Mais, il est plus rare d’élaborer un langage commun qui traduise la subtilité des choix, la complexité d’un travail, la déontologie qu’on s’applique à soi-même ou le projet sociétal auquel on se réfère. Pourtant, ces questions sont bien à l’œuvre et font partie de la responsabilité que nous exerçons chaque jour au nom de l’intérêt général.

Les difficultés que nous rencontrons depuis plusieurs mois ont enrayé nos fonctionnements, mis en crise notre écosystème, semé le doute et parfois la tristesse, mais ont aussi permis de nous mettre à distance de nos habitudes. Ce moment provoquera probablement des mutations dans beaucoup de domaines. Mais, de même que nous avons déjà modifié le partage du sensible à l’échelle nationale depuis une trentaine d’années, nous pouvons peut-être influencer ces évolutions si nous élaborons ensemble de nouvelles idées et de nouvelles stratégies.

Voilà pourquoi ces deux journées tentent une nouvelle approche en matière de format et seront jalonnées d’apports théoriques, d’ateliers de production et de synthèses collectives. Elles aborderont trois sujets centraux : l’esthétique de la pop avec Agnès Gayraud, la question de l’auditeur-spectateur avec Christian Ruby, les enjeux de la création avec Fabrice Raffin.

Le programme sera complété par une table ronde proposée en partenariat avec le festival Crossroads, Haute-Fidélité, le SMA et la FAMDT sur le thème de l’émergence dans l’écosystème au niveau régional.

Rendez-vous les 10/11 septembre à Roubaix pour ces rencontres organisées en partenariat avec le festival Crossroads, Haute-Fidélité, la Cave aux poètes et l’ARA !

Crossroads - Festival européen de découvertes musicales !

Les rencontres fonction programmation de la FEDELIMA s’associent à Crossroads : un festival professionnel et public à suivre exceptionnellement en ligne sur les réseaux sociaux du 8 au 11 septembre 2020 !

Au programme de ce temps fort de la rentrée dédié aux musiques actuelles : conférences, ateliers en visio et concerts en ligne de 28 artistes émergents de 7 régions françaises et de Belgique..

+ Découvrez la programmation artistique !
+ Programme des rencontres professionnelles


Date : 23/09/2019

Rencontres autour des pratiques en amateur

Les 12/13 novembre à Roubaix (l’ARA)

Les pratiques dites « en amateur » recouvrent une grande diversité de formes, d’usages, de personnes et constituent en ce sens un réel enjeu de société. Toutefois, leur prise en compte est un sujet parfois peu audible dans le secteur des musiques actuelles, tant les questions de développement de projets, de soutien à la filière musicale (du point de vue le plus souvent économique et entrepreneurial) et d’insertion professionnelle monopolisent l’attention de nos réseaux et des politiques publiques mises en place dans les territoires.

Il est pourtant essentiel que la prise en compte de ces pratiques, sources de développement personnel et de lien social, soit considérée comme une illustration concrète du respect des droits culturels des personnes. Il est fondamental que leur dimension émancipatrice soit replacée au cœur des débats !

Qu’en est-il des réalités des pratiques « amateurs », des profils des musicien·ne·s ? Quels accompagnements possibles et projets sont à mettre en œuvre ? Comment garantir les libertés des personnes qui souhaitent s’exprimer artistiquement par la musique, sans projeter d’en faire leur métier ? Comment, à l’aune des droits culturels, revisiter la césure binaire opérée entre « pratiques en amateur / pratiques professionnelles » et mesurer ce qui se joue au-delà des questions marchandes ou de lucrativité ? Quels sont les enjeux d’une hypothétique structuration des muscien·ne·s amateurs ?

Ces rencontres ouvertes à toutes et à tous (organisations concernées par ces pratiques, représentant·e·s des collectivités publiques et services de l’État, musicien·ne·s, etc.) seront l’occasion d’aborder, de débattre et de travailler collectivement l’ensemble de ces questions. Ces journées ont ainsi l’ambition de poser des perspectives et de formuler des propositions au regard des prochaines élections municipales.


Date : 10/09/2019

Journée autour des modes de gestion des lieux de musiques actuelles

Reportée au lundi 18 novembre 2019

Cette rencontre nationale, portée par la FEDELIMA, le RIF, L’Empreinte et le Plan est une suite du chantier engagé il y a déjà quelques années par la FEDELIMA à travers l’étude sur « les lieux de musiques actuelles gérés par un Établissement Public Local » de 2016. Elle se positionne plus largement dans la thématique de la relation entre les collectivités publiques et les acteur·rice·s de musiques actuelles. Elle s’inscrit également dans le cadre de la feuille de route du RIF sur l’accompagnement des adhérents à la structuration de leur projet et dans une réflexion engagée par l’Agglomération Grand Paris Sud sur le mode de gestion des deux SMACs du territoire (le Plan et l’Empreinte).

À partir d’apports techniques, mais aussi de la présentation de différents exemples de fonctionnement de structures, cette journée apportera des outils afin de permettre aux élu·e·s, aux technicien·ne·s et aux gouvernances des salles d’échanger autour des enjeux politiques qui sous-tendent la question du choix d’un mode de gestion pour les établissements musiques actuelles, sur les avantages et inconvénients que recouvrent chacune des options, mais aussi de pouvoir entrer dans les détails de la mécanique d’un transfert.


Date : 05/07/2019

RAFFUT | À l’année prochaine !

Cette quatrième édition, organisée par la FEDELIMA et Emmetrop à Bourges les 2, 3 et 4 juillet dernier, a rassemblé près de 300 personnes !

Cette édition de RAFFUT ! a été l’occasion d’ouvrir collectivement le débat sur la notion d’indépendance, afin de l’interroger plus en profondeur et de mieux en cerner les contours. Tel un fil rouge, la discussion s’est poursuivie lors de ces trois jours avec, entre autres, une conférence autour de la culture punk et la question de la résistance à la concentration économique. La réflexion s’est ensuite prolongée lors d’un débat autour de la préfiguration du Centre national de la musique et de la place qui est laissée à la pluralité des acteurs, des projets, des modèles économiques dans la structuration des politiques publiques. Enfin, tous ces échanges ont pu trouver écho lors d’un palabre visant à la mise en place d’une action commune pour faire reconnaître les enjeux d’une diversité des projets de musiques actuelles sur les territoires à l’aune des prochaines élections municipales.

Toutes ces questions ont été traitées, pendant Les Rencontres de la FEDELIMA, au regard des droits culturels qui président à l’ensemble des démarches présentées et à nos travaux dans leur grand ensemble. Ainsi, l’inclusion des personnes et leur participation à la vie culturelle sur les territoires, la présentation de démarches de développement durable menées par les adhérents de la fédération (qu’elles soient environnementales, sociales, économiques ou culturelles) ou encore la question de la programmation au regard des droits culturels ont été autant de chambres d’écho des projets menés par les adhérents, dans une démarche de progrès constant pour les droits humains fondamentaux.